Vacances 2016 – Sweden and Danemark

Cette année, je suis parti en solo voir notre ami Kenou et sa jolie femme Johanna à Malmö.  Ville du sud de la Suède et à seulement 20 minutes en transport en commun de Copenhague, capitale du Danemark, cela permet de prévoir quelques sorties sans trop tourner en rond. Après avoir lu le guide du routard, un format sur un peu moins d’une semaine semblait approprié, notamment quand on se balade seul ou presque pour visiter et se promener dans ces deux villes.

Mes vacances doivent se dérouler ainsi

  1. Festival les fous cavés samedi soir
  2. départ à Paris en passant par Nantes le samedi
  3. Décollage pour CPH Airport le lundi midi
  4. Retour en France le dimanche suivant
  5. Trois jours chez mes Grands-parents
  6. Passage au Jarrier proche de Nantes chez nos amis Thotine et leur enfants

Trop de printemps au compteur

Après coup et n’ayant plus 20 ans, faire un festival la veille d’un départ est une très mauvaise idée, notamment lorsque vous avez facilement tendance comme moi à vous coucher tard sans réel prétexte. Enfin dormir dans une tente, même au calme n’a rien à voir avec une nuit dans votre propre lit, du coup le premier périple à savoir rejoindre Paris via Nantes en voiture puis paris via le train vous parait d’une difficulté épique et un brin démotivante.

Les Fous cavés, chaque année à Port d’envaux

Qu’à cela ne tienne, il fallait bien partir pour ne pas arriver trop tard à Nantes histoire de toper le train pour lequel j’avais acheté mes billets non échangeables et non remboursables, sans avoir à courir jusqu’à la gare. Ce premier épisode s’est bien passé, malgré la grosse fatigue sur la route. Pour conclure cette épique journée, la petite Rose Panigot qui m’hébergeait (avec ses parents) pour la nuit avait depuis la veille des nuits agitées, se réveillant ou cauchemardant toutes les 45 minutes environ. Ces petites bêtes sont fragiles, cela devait être aussi dur pour elle que pour nous (ses parents et le parasite Saintais dans le salon). N’oublions pas le chat, qui voyant ses maîtres en sur-activité pendant la nuit tentait quelques miaulements pour faire croire qu’il était l’heure de manger. Non entre 02h00 et 05h00 c’est un peu tôt Gustave, on a bien compris ton petit manège !

C’est un peu fatigué que j’ai rejoins le sud de la Scandinavie mais il en fallait plus pour m’achever. C’est donc entier et relativement en forme, excité par ce voyage vers l’inconnu (ni sauvage ni dangereux il est vrai) que je suis arrivé à Malmö pour y retrouver Kenou puis Johanna dans leur bel et grand appartement du centre-ville.

Que dire de la Scandinavie (que j’en ai vu)

Comme partout en Scandinavie ou à minima dans les villes, ils parlent tous Anglais, ce qui facilite les échanges pour demander des informations, manger etc. On a vraiment beaucoup de progrès à faire de ce côté là en France, nos touristes doivent parfois être désabusés et perdus. Les villes sont propres, les nombreuses zones piétonnes et cyclables rendent les rues très agréables.

Dans les quelques bémols, ils ne font pas partie de la zone Euro et chaque pays à sa « Couronne » locale, obligeant les touristes à payer par Visa tout le temps ou à retirer un petit paquet de devises des pays que vous souhaitez visiter, en espérant viser juste pour ne pas manquer de monnaie et sans vous retrouver avec une pile de pièces et billets inutilisables en France.

Enfin avec l’afflux de migrants dans l’espace Schengen, la Suède a décidé d’appliquer un contrôle d’identité systématique sur sa frontière à l’aéroport de Copenhague lorsque vous prenez le train vers la Suède. Lorsque vous avez comme moi une carte d’identité expirée depuis Juin 2015, cela peut vous poser des problèmes. Au final et avec notre permis de conduire (qui n’expire jamais, ce qui rend perplexe la police des frontières danoise) j’ai pu passer après quelques minutes de pour-parlers. Mais lors du premier refus, j’ai eu peur, celle qui contrôlait ma carte était plutôt catégorique « Désolé je ne peux vous laisser passer »… WTF, toutes mes affaires sont à Malmö, i am screwed. Bon elle a demandé à un de ses collègues qui avaient l’air beaucoup moins soucieux de vouloir me bloquer. Merci mec.

Que dire de Malmö et Lund

C’est une ville plus petite que Nantes, pas trop grande ni trop petite où il fait bon se balader sous le soleil. La ville ne propose pas énormément de visites « intéressantes » ou « remarquables » même pour le routard, c’est donc à pied que Kenou et moi avons parcouru la ville, pour voir les quelques monuments quelques quartiers « Eco » ou normaux et sans oublier la côte sous un soleil très agréable.

Jolies péniches proche de la côte de Malmö

Question climat, il ne fait rarement pas plus de 24°c l’été, temps plutôt agréable pour le tourisme. Comme souvent pendant mes vacances, le beau temps m’accompagne, ça aide beaucoup pour profiter d’un voyage un peu court. J’ai comme exemple mes 2 semaines au Japon début décembre 2009 avec un temps presque printanier ou encore ma semaine à Londres fin novembre 2013, là aussi avec un temps un peu frais mais sous le soleil. Les suédois voulaient que je reste, mais c’était impossible, le beau temps à un prix.

Proche de l’éco quartier de Malmö

Lund est la ville universitaire proche de Malmö et la 2nde plus réputée du pays, bien que calme pendant les vacances, on peu visiter une jolie cathédrale et un musée retraçant la vie Suédoise à travers les siècles précédents.

La maison du Roi de Suède à Lund

Je me méfie depuis le Japon des timings proposés par le guide du routard, à l’époque nous parcourions un ou deux quartiers en une 1/2 journée là où le guide prévoyait la journée complète. Pour la suède et le Danemark, c’était plutôt juste, à savoir 1/2 journée pour Lund et une journée pour Malmö. Pour Copenhague, ville capitale, trois jours semblent suffisant, pour ma part j’y ai passé deux jours et c’était parfait. J’aime faire un ou deux musées pendant mes vacances dans des pays qui me sont étrangers, mais rarement plus.

Que dire de Copenhague

Ville la plus peuplée de Scandinavie (1.9 millions d’habitants), ne nombreux touristes s’y retrouvent malgré le coût de la vie assez cher (tva 25%). La ville est vraiment très jolie, traversée par la rivière Mølleåen, certains quartiers sont des presqu’îles parcourues de canaux où sont accostés bateaux à voiles ou motorisés et bordés de jolies petits immeubles aux couleurs variées.

Nyhavn et ses nombreux restaurants et bateaux

Il y a de nombreux restaurants, quelques pépites comme le quartier Christiana ou la garnison du Kastellet, de nombreux musées et de superbes balades à faire. Si vous avez de bonnes paires de chaussures et/ou quelques pansements contre les ampoules c’est vraiment très jolie.

 

Le Kastellet

 

Bref, 6 jours c’est un peu court mais lorsqu’aucune journée de gâchée par le mauvais temps j’ai pu exploiter chacune des journées de mon voyage. Attaquons maintenant les étapes 5 et 6 de mes vacances, je doute que ma veine sur le climat fonctionne à Quimperlé mais sait-on jamais …

Meteo Quimperle

 

Le compromis tue

Scène fictive dans les bureaux de la 20th Century Fox, début 2014.

– Bon, on va faire un reboot des Fantastic Four, il nous faut une idée originale.
– On a qu’à prendre des acteurs plus jeunes que la dernière fois.
– Pas très original mais ça marche toujours. Quoi d’autre ?
– Pour être tendance il faudrait changer le sexe d’un des personnages pour en faire une femme, comme avec Thor.
– On a déjà une femme sur les quatre, c’est suffisamment fantastique comme ça. Quoi d’autre ?
– Un gay ? C’est toujours bien d’avoir un gay.
– Je sais pas trop… au pire on attendra le 2 pour révéler la sexualité secrète d’un héros.
– Ah, alors un nain, c’est tendance le nain en ce moment.
– Je le sens pas non plus.
– Sinon on peut toujours mettre un noir…
– Très bien ça un noir !
– Et quel personnage devient noir, le Doctor Doom ?
– Si le seul noir du film est méchant, on va avoir des problèmes.
– Il devient assez vite gris ceci dit…
– Raison de plus !
– Alors Reed Richards ?
– Mais non voyons, c’est le chef d’équipe !
– Autant pour moi, la Chose alors ?
– C’est un tas de pierre. Je vois pas l’intérêt de prendre un acteur noir si on s’en rend pas compte.
– Ben il reste Johnny Storm, c’est un peu le comique de service.
– Parfait !
– Par contre on a un problème, il a une soeur : Sue Storm.
– Eh ben ça fera 2 noirs, on sera pris pour des avant-gardistes.
– Oui mais c’est la copine de Reeds Richard, le chef d’équipe blanc.
– Ah…
– Eh…
– Bon, ben elle, elle reste blanche, il a qu’à être adopté, ou l’inverse. Je veux bien mettre une femme naine gay si il y a une suite, mais pas de couple interraciaux !

Et c’est ainsi que :

Vive Hollywood.

Charlatans !

Oui j’avais envie de poster plein de choses, mais des fois on se lance. Hier j’étais chez mon médecin traitant, pour une maladie relativement grave, les bouchons d’oreille. Bon c’est anodin et assez pénible, lorsqu’on a l’audition réduite de 80% au global. J’en profitai aussi pour demander un certificat d’aptitude au sport, on ne sait jamais si la flemme me quittait.

Le rendez-vous était à 16h30 et le gazier m’a fait rentrer dans son cabinet (pas d’avocat cette fois) à 17h00. Un peu surpris de voir qu’aucun autre patient ne sortait, j’en concluais rapidement qu’il glandait sur youporn ou qu’il faisait de la paperasse. Qui a dit connard ?

Bref la consultation commence et je lui dit que j’ai toujours des problèmes de bouchons, après 3 passages chez lui (en un an), malgré l’utilisation de la cérulyse et quelques grattages au cure-dent cet été, tellement ça me gonflait.
Je lui ai demandé s’il pouvait faire quelque chose de plus « radical », connaissant déjà la Raiponce vu qu’une pharmacienne Basque m’en avait touché deux mots.

Bref il m’ausculte, comprends que je suis sourd à 60-80% depuis quelques temps et se propose donc professionnellement de faire son boulot, à savoir les enlever en .. environ 5 minutes chrono.

Armé d’une seringue à piston relativement conséquente (sans aiguille Thomas, ne panique pas), il la remplit d’eau chaude et envoie la purée. Après un rapide test pour savoir si c’était douloureux, je lui dit que non, il pouvait procéder.

Là d’un côté un iceberg de merde sort, d’environ 1cm^3 et qui fleure clairement l’étron de Faisan. Il s’attaque donc à la seconde oreille,  étonné que j’ai encore un brin d’ouïe de ce côté-là. Hmm Charlatan ?

Bref il m’en enlève une partie (après coup je regrette de pas l’avoir motivé à faire du travail bien fait) et là … grande surprise, je redécouvre ma voix, un peu comme quand on s’écoute sur un enregistrement … OUF. Donc ça fait presque un an que ça me pollue la vie et ce tocard met mille ans à faire son boulot. Admettez que c’était pas compliquer de faire ça bien dès le départ.

Pour finir, je lui dis pour le certificat ? Il me dit c’est bon c’est signé. Effectivement j’avais devant moi le sésame correctement rempli et ce en ne rien faisant.

Pour ceux à qui j’avais déjà raconté l’histoire, notamment à mon padre, grand sportif émérite, j’avais eu le droit à un électro cardiogramme il y a 3 ans. Mon père, qui ne ménage pas la bête n’en a jamais fait …
Bref j’ai semble-t-il un cœur très endurant, mais je ne devais pas rapporter assez pour son cabinet. 45 € plus tard, tout était normal … pulsation excellente … Il me posait la question naïvement :

Charlatan : Vous courrez ?
Moi : Oui pour attraper un bus, mais j’en prends pas
Charlatan : Vous nagez ?
Moi : Non pas régulièrement depuis mes 16 ans
Charlatan : Vous faites du sport ?
Moi : Non rarement depuis mes 16 ans
Charlatan : Vous avez un très bon rythme cardiaque
Moi :  Oui je sais, le sport étant jeune paie
Charlatan : On fait faire un electro-cardiogramme, parce que bon, vous avez 30 ans … on en fera tous les ans.
Moi : Tous les ans ?

Vous avez compris, habituellement, je reste en consultation pas plus de 3 minutes pour une vague prescription bidon genre : mettez de la pommade alors que j’ai le doigt fracturé mais tout va bien.

Là il a trouvé son pigeon, je me plein peu, je viens pas souvent, il peux me faire revenir 3 fois en 1,5 an pour gagner plus.
Lors de la première consultation, je lui avais demandé (plein d’humour) après seulement 2 minutes d’examen s’il prenait des tickets restaurants. Dubitatif, il m’a dit que non.

J’aurai peut-être jamais du déconner avec lui …

Dans tous les cas, moi je connais le remède à tous vos maux.

Quelle admirable beauté de site

Hier, profitant du soleil au retour de la crèche, je décide de rapatrier les naines en flânant sur les quais de Loire plutôt que par l’habituel trajet du centre ville.
L’ambiance est semi-champêtre, on déambule le long des terrasses prisent d’assaut par les lunettes fumées et les bières fraîches, on slalome entre les petits groupes d’étudiants en demi-sieste sur les pelouses en pente, elles s’émerveillent devant les chiens en promenade.
Et puis il y a des plots qui balisent régulièrement le parcours.

Très vite, la plus grande décide d’utiliser ce parc d’attraction naturel pour sauter de cube en cube, provocant les gloussements émerveillés de sa soeur sous mon regard amusé.
Puis des dessins apparaissent au sommet des tubes de béton, l’occasion de lui faire réviser son vocabulaire le long du fleuve.

– Tiens, regarde, qu’est-ce que c’est ?
– Un coeur !

Hop un saut

– Et maintenant ?
– Un trèfle !

Hop un saut

– Et là ?
– Une étoile !

Sur le quatrième, on distinguait encore assez nettement un pénis à demi effacé.

Demain, je repasse par le centre ville.

Le vent se lève

Profitant d’une après-midi calme samedi à Nantes, je suis allé voir l’ultime film d’Hayao Miyazaki au Gaumont où la place n’est qu’à … 10€ … GASP, le cinéma à 6.5€ de Saintes a du bon de temps en temps.
J’étais étonné de voir lors de ma réservation que seule la version VOST était visible à Nantes, pour la VF il fallait se déplacer au Pathé Atlantis. Ça doit être le côté BOBO/culturel du centre ville.  Bon comme pour les séries TV voir les films en VOST et entendre les acteurs d’une manière générale avec leur vrai voix, c’est plutôt une très bonne chose … pour un animé y a moins le côté « acteur » bien que faire les voix c’est un vrai métier.

 

. Cet avion va-t-il voler ?

 

Il y avait un piège en tout cas avec cette version VOST.

Il y avait des enfants, grands, mais aussi petits. Vous savez ceux qui ne savent pas lire… Du coup le Japonais sous-titré en Français c’était rude pour comprendre.

Voilà comment je me suis retrouvé à 3 fauteuils d’un papi avec ses deux filles dont une qui ne savait pas lire. Du coup … pas d’autre moyen pour lui que de chuchoter les sous-titres à sa petite fillote. De temps en temps il oubliait et se retrouvait absorber par le film, heureusement la grande sœur lui rappelait en chuchotant:  mais lit-lui !

Après avoir compris le petit manège, j’étais perplexe sur mais Mister Papi était assez discret, les tatillons diront pas encore assez mais ce n’était pas si pénible que ça, beaucoup moins que les coups de pieds donnés fréquemment au siège occupé devant elle, qui faisait vibrer l’ensemble de ma rangée. Petite pefte. Je ne sais pas comment la miss qui recevait les coups ne s’est pas retourné en disant : « s’il vous plait vous pourriez arrêter de taper dans le dossier de mon siège ». Au deuxième rappel vous lui cassez un doigt, ça fait de l’effet.

Les moments d’accalmie, c’était lorsque son grand-père l’abreuvait de sous-titres, qu’il modifiait d’ailleurs de temps en temps … Peut-être fait-il parti d’une team de sous-titreur ? La team Naruto ou la team Dexter ?

En  tout cas le film est une vrai poème, on se laisse prendre et suivre l’histoire. Y a de la magie chez ce gars là, quelque chose de poignant, l’émotion à la fin … pff, mon côté madeleine était pas loin. J’ai adoré.

 

Pour me remettre de tout ça, une petite pinte au « web ellis » face à un match de rugby avant un repas à l’Atlantide avec mon frère et mes parents. Une très bonne journée.

Gélatine à pâté

Etape 1 :
Pour Noël, je décide d’envoyer un cadeau humoristique de bon goût mettant subtilement en avant les origines vendéennes d’un couple d’amis.
Je ne suis pas un compulsif de l’offrande, mais devant le présent idéal, quasi sur mesures, il est décemment impossible de refuser de faire un heureux (en l’occurrence 2).
D’après les retours (« Mais qu’il est crétin !! Merci pour la surprise ! »), c’est un succès.

Lire la suite